Live animation: LES MAINS INVISIBLES

Publié par Solweig

                                      900 ans en 30 secondes…

Arrivée à Fontevraud pour y passer ma résidence et travailler sur

un scénario de film d’animation, j’ai ressenti comme un choc « l’esprit du lieu ».

Au cours de mes promenades, en dessinant, j’ai remarqué la présence

très forte de mains, des mains tenant des livres:la bible, des bréviaires.

Il y a les mains visibles, mais aussi les mains invisibles qui font l’histoire…

    

   Pour l’occasion de la journée autour du thème de »La Cité Idéale »

j’ai développé cette idée, en hommage aux  mains qui ont construit,

labouré, brodé, prié… qui ont crée, et aux mains qui continuent de

créer de la richesse immatérielle et spirituelle dans ce lieu et bien d’autres.  

 

 Les trois toiles que j’ai réalisé dans l’abbatiale, en présence du public,

représentent quelques uns des motifs que j’ai trouvé dans les lieux.

Ces motifs évoquent de manière très libre les vies successives de l’Abbaye,

à travers les 9 siècles de son existence.

      

 

Par la suite, les 190 dessins ont été photographiés et rassemblés dans un

film d’animation qui fait défiler en accéléré les images en métamorphoses

pendant les 30 secondes que dure le film: Les étapes de la fondation, l’abbaye

Royale, la révolution et la transformation en prison, puis le centre culturel actuel.


 

Le film animé assume une apparence brute, conséquence directe de la matière

de la toile et des cadres de différentes tailles  qui font vibrer les images. 

Mais le caractère volontairement imparfait est également la conséquence du

processus de travail qui laisse une part importante au hasard au moment de la

réalisation tout en acceptant la possibilité d’un échec : La création artistique ne

devrait-elle se mettre délibérément en danger, avancer « sans filet » ?

          

Les tableaux et le film ont été réalisés pour la Chapelle St. Benoît afin de

cacher le chantier de rénovation prévu pendant une année.

 

 

 

Mars 2009